Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Diversification et valorisation des actifs financiers : logique sectorielle contre logique de Place

Jean-Pierre Berdot
Jacques Léonard
Daniel Goyeau
Bertrand Villeneuve Université Paris-Dauphine. Contact : bertrand.villeneuve@dauphine.fr.


Le processus de globalisation financière a favorisé l'intégration des marchés financiers à l'échelle internationale et donc réduit d'autant les avantages des stratégies de diversification géographique des placements. La dimension sectorielle pourrait alors prendre le pas sur la dimension géographique dans les stratégies de diversification des investisseurs internationaux. Ce papier teste la pertinence de cette proposition dans le cas des marchés de capitaux de la zone Europe. Il met en évidence qu'au cours des années 90, et de manière encore plus nette à partir de 1995, les gains de la diversification tirés des disparités sectorielles tendent progressivement à l'emporter sur ceux tirés des spécificités géographiques. La logique d'évaluation des titres se trouve modifiée en conséquence.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+