Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Gouvernement d'entreprise et confiance : une comparaison internationale

Fabrice Roth Maître de conférences à l’Université Robert Schuman, Strasbourg
Odile Paulus


L'approche du gouvernement d'entreprise retenue donne une place centrale au dirigeant par rapport aux autres stakeholders (SH) : actionnaires, salariés et créanciers financiers. Ces SH investissent en capital spécifique dans l'entreprise. Pour chaque SH, une grille de comparaison internationale des mécanismes protégeant leur investissement est construite. Y sont distingués les mécanismes ex ante, d'exit, de suivi actif et passif. La confiance existe quand ces mécanismes sont lacunaires. Les modèles américains et allemands sont dominants. En Allemagne, les actionnaires sont conduits à accorder une confiance importante au dirigeant alors que les créanciers financiers et les salariés bénéficient d'importantes protections. Aux États-Unis, les protections en places sont inverses.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+