Les mutations de l'intermédiation bancaire dans les pays de l'OCDE : nouveaux revenus, nouveaux métiers

Dhafer Saïdane *** Professeur, SKEMA Busines School, Université Côte d'Azur. Contact : dhafer.saidane@skema.edu.


La déréglementation et l'innovation ont libéré des forces considérables qui continuent à influencer le mode de fonctionnement des banques et leur restructuration. Tous les systèmes financiers semblent glisser d'un système dominé par les banques vers un système dominé par les marchés. Les conséquences sont importantes tant au plan pratique qu'au plan théorique. L'intermédiation traditionnelle est déclinante. La banque devient une entreprise de services et de gestion des risques adossée au marché des capitaux. Nous caractérisons ici les évolutions des banque françaises depuis un demi-siècle, plus particulièrement leur réorientation stratégique à travers la déformation de leurs revenus. L'étude s'appuie sur des comparaisons internationales entre les pays de l'OCDE. Elle met en évidence l'affaissement de l'activité traditionnelle et identifie les nouveaux revenus et les nouveaux métiers.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+