Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

La gouvernance des entreprises d'assurance : les atouts des formes mutuelles

Fabrice Roth Maître de conférences à l’Université Robert Schuman, Strasbourg


Les mutuelles et les sociétés de capital-actions combinent de façon différente les mécanismes de gouvernement d'entreprise que ce soit pour des raisons d'organisation de la propriété ou de réglementation. La réflexion sur ce thème privilégie le capital financier dans le processus de création de valeur. Aussi la forme mutuelle semble-t-elle moins efficace que la société par capital-actions. Or, la primauté donnée au capital financier rend peu adaptés les outils de gestion du capital humain, source de création de valeur. De plus, le management du risque tend à soustraire l'entreprise des situations à forte incertitude, pourtant liée aux stratégies innovantes. Ce problème se répercute sur celui de la gestion des informations, obérant les capacités de réaction. Sur ces points, le système de gouvernement des mutuelles peut avoir des atouts par rapport aux sociétés par capital-actions.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+