Panorama des fonds de réserves pour les retraites à l'étranger

Laurent Vernière


De nombreux pays (Irlande, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Espagne, Portugal, Norvège) ont récemment créé des fonds de réserves pour les retraites, pour préfinancer une fraction des engagements de leurs régimes publics de retraite par répartition. D'autres pays (Suède, la Finlande, le Japon, Canada, États-Unis), ayant depuis longtemps accumulé des réserves, ont modifié les règles de gestion financière afin d'améliorer l'allocation des investissements et d'accroître le rendement financier.
L'accumulation de réserves dans les régimes par répartition et l'optimisation de leur gestion financière sont devenues des éléments prépondérants dans le processus de réforme des systèmes de retraite. Le panorama de ces expériences montre une grande diversité des pratiques nationales quand aux objectifs assignés aux fonds de réserves, au montant et à la nature des ressources financières affectées aux fonds, aux modalités de la gestion financière.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+