Les services financiers par Internet au Japon

Martine Latare Ministre conseillère financière, Ambassade de France au Japon


Malgré la « décennie perdue » qui a suivi l'éclatement de la bulle immobilière et boursière, le Japon reste un pays riche de 12 000 Md€ d'épargne financière des ménages, doté d'un haut niveau de bancarisation. Même les SDF qui vivent autour de la gare de Tokyo ont au moins un compte en banque, et parfois une carte de crédit. Sur ce marché considérable, le secteur financier traditionnel, banques et assurances, est aujourd'hui concurrencé par des acteurs nouveaux, et les nouveaux modes de distribution de services financiers par Internet deviennent un enjeu pour retenir une clientèle qui s'effrite ou gagner des parts de marché. Cependant, les particularités du marché japonais des services financiers restent fortes et les paris qui ont été faits sur une évolution rapide des comportements bancaires et d'épargne des ménages n'ont pas été gagnés jusqu'ici.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+