Internet et industrialisation des métiers financiers : les implications stratégiques

Christian de Perthuis Chaire Économie du Climat, université Paris-Dauphine, Responsable de la veille stratégique du groupe Caisse des dépôts


L'industrie des services financiers présente deux caractéristiques propices à l'application de l'Internet : l'exercice de ses métiers repose sur l'aptitude à analyser correctement l'information ; la production de cette industrie est très largement dématérialisée. Pourtant, la plupart des expériences innovantes basées sur les TIC ont échoué. En effet, ce n'est pas à la périphérie du système, mais vers le cœur des métiers financiers qu'il faut se situer pour apprécier les véritables impacts de la révolution numérique. Celle-ci accélère l'industrialisation de ce secteur longtemps resté très atomisé et protégé. Il en résulte une accélération de la consolidation qui se traduit par une concentration accrue des acteurs. Cette mutation peut générer, grâce aux nouvelles applications numériques, des gains d'efficacité, mais aussi des risques nouveaux pour l'équilibre du système financier.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+