La banque à distance se suffit-elle à elle-même ?

Didier Geiben Président GM Consultants & Associés


Cette question replacée dans le contexte français bancaire des trois dernières années et de l'explosion de la bulle Internet, semble conduire inexorablement à une conclusion négative. Les grandes banques de détail ayant dans le même temps réussi à bien intégrer les nouveaux canaux technologiques de la banque à distance dans leur stratégie de service, il est devenu dès lors politiquement correct d'adhérer à la pensée unique de la nécessaire complémentarité des canaux, le fameux click & mortar et le « Multicanal ».
Une certaine forme de banque sans réseau d'agences pourrait-elle, et à quel horizon, répondre aux objectifs de ses actionnaires et aux attentes de ses clients ? Le réseau d'agences restera-t-il enfin un maillon essentiel de la distribution de services bancaires ? De quelle forme de banque parle-t-on ? C'est à ces questions que tente de répondre cet article.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+