Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Juste valeur et actifs incorporels

Maurice Nussenbaum Professeur des Universités, Paris IX Dauphine et associé Sorgem Evaluation


La valeur des actifs incorporels n'est généralement pas justifiée par une valeur de marché spécifique puisque le coût d'acquisition de l'ensemble auquel ils appartiennent est généralement global. Cette valeur découle uniquement des anticipations que l'on peut former sur leur potentiel futur. Ce caractère subjectif de la valeur est accentué par le fait qu'elle n'est pas corroborée par des coûts d'acquisition ou de création facilement identifiables qui pourraient servir de comparaison avec le résultat des anticipations de revenus futurs.
Le modus operandi de la comptabilité qui est d'enregistrer des opérations à leurs coûts (historiques) se trouve malmené par les actifs incorporels pour lesquels ces coûts d'acquisition sont difficilement isolables.
Pour autant la comptabilité peut difficilement ignorer ces actifs dont l'impact sur la valeur des sociétés est devenu essentiel. Cet article revient ainsi sur les différents problèmes soulevés par la comptabilisation des actifs incorporels.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+