Comment les analystes financiers accueillent-ils la juste valeur ?

Commission comptabilité et analyse financière de la SFAF


La juste valeur, qui devrait s'imposer d'ici deux ans aux comptes publiés par les entreprises cotées, vise à privilégier dans les différents postes de bilan la valeur de marché - si cette information est disponible - ou, à défaut, une valeur d'utilité calculée par l'entreprise.
Pour justifier la mise en place de la juste valeur, les normalisateurs comptables n'hésitent pas à avancer qu'elle répond à la demande des investisseurs et des analystes financiers. Or, ces analystes souhaitent ici préciser qu'ils accueillent avec une grande réserve la juste valeur qui risque de brouiller la lecture à la fois du bilan et du compte de résultat, en privilégiant le premier au détriment de l'autre. Louable dans son principe, ce concept de juste valeur risque dans la pratique d'éroder davantage le crédit de la comptabilité et des entreprises auprès des investisseurs.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+