Europe à 25 : quel budget pour quelles politiques communes ?

Christian de Perthuis Chaire Économie du Climat, université Paris-Dauphine, Responsable de la veille stratégique du groupe Caisse des dépôts


L'élargissement de l'Europe à 25 marque avant tout une rupture historique majeure. À peine plus de 10 ans après la chute du rideau de fer, il consacre la fin de la partition du continent en deux blocs antagoniques. Au plan organisationnel, cet élargissement implique des modifications du mode de gouvernance européen si on veut éviter une paralysie des institutions : avec l'élargissement à 25, l'Union européenne intègre en une seule fois plus de nouveaux membres qu'elle n'en a historiquement accueillis depuis sa création en 1958. Au plan économique, la question de fond est de savoir si cette nouvelle étape de la construction européenne est susceptible, cette fois-ci, de redonner un peu de tonus à la croissance européenne. Ceci pose notamment la question de l'évolution des politiques communes et de leur mode de financement. C'est à ces questions que l'auteur tente de répondre dans cet article.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+