Les caisses d'émission modernes sont-elles orthodoxes ?

Romain Veyrune


Cet article évalue le degré d'orthodoxie des caisses d'émission modernes en se fondant sur la théorie des caisses d'émission, elle-même inspirée des mécanismes classiques d'ajustement de la balance des paiements. La caractéristique révélatrice de l'orthodoxie du régime serait l'interdiction d'utiliser des avoirs intérieurs comme contrepartie de la base monétaire, ce qui peut se traduire par l'interdiction des politiques de neutralisation des flux externes. Le contrefactuel orthodoxe au régime moderne est donné par l'histoire ; il s'agit du grand nombre de caisses d'émission classiques ayant existé entre 1880 et 1960. Ces caisses d'émission étaient sous le contrôle de l'administration coloniale britannique qui imposait une réglementation de la base monétaire interdisant les contreparties locales. Cette option théorique est testée au travers d'un modèle simple d'ajustement de la balance des paiements. La démarche économétrique est fondée sur des tests de stationnarité des avoirs intérieurs nets.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+