Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Crédibilité et currency board : le cas lituanien

Jérôme Blanc Docteur ès sciences économiques, Centre Auguste et Léon Walras, Université Lumière Lyon 2.
Jean-François Ponsot
Patrick Naïm


Si le currency board établi en Lituanie en avril 1994 s'est accompagné de la stabilité monétaire, il n'a pas pour autant bénéficié de la crédibilité qu'il était censé apporter. Ce texte s'interroge sur ce défaut de crédibilité. On examine d'abord l'hypothèse courante selon laquelle l'écart entre le modèle pur de currency board, censé apporter par lui-même la crédibilité, et le modèle lituanien, est à l'origine de ce déficit. On interroge ensuite les circonstances et les effets de la crise bancaire systémique de 1995-96. On traite enfin des conséquences des chocs exogènes sur l'économie lituanienne. Le tout conduit à avancer une autre hypothèse : les contraintes du currency board fût-il impur ont provoqué le besoin de restauration de marges de manœuvre discrétionnaires, ce qui a été traduit comme une dénaturation. Le défaut de crédibilité est alors le produit du currency board lui-même.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+