La régulation de l'industrie pharmaceutique

Christine de Mazières Conseillère référendaire, Cour des comptes ;
Chercheur, IRDES

Valérie Paris
Martine Léonard


La régulation de l'industrie pharmaceutique vise trois objectifs : répondre aux préoccupations de santé publique, contenir les dépenses collectives de médicaments et assurer la compétitivité de l'industrie nationale. Le premier objectif concernent l'évaluation du rapport bénéfice/risque des médicaments tout au long de leur cycle de vie, le développement d'une information sur les médicaments indépendante des producteurs, ainsi que l'accessibilité aux nouveaux traitements. L'objectif budgétaire donne lieu à un système de contrôle des prix complexe, qui n'empêche pas une croissance soutenue des dépenses pharmaceutiques de l'assurance maladie ; la redéfinition depuis 1999 du panier de médicaments remboursables s'avère difficile à mettre en œuvre, en raison de considérations industrielles. Enfin, les pouvoirs publics s'interrogent sur les moyens à employer pour rendre le territoire attractif pour les investisseurs étrangers et pour stimuler le développement de l'industrie nationale.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+