Créances douteuses et dette publique globale en Chine

Gang Fan


Cet article présente une analyse d'ensemble de la situation financière de la Chine. La principale conclusion est la suivante : le risque financier de l'économie chinoise est moins sérieux que le niveau des créances bancaires douteuses, égal à 40 % du PIB chinois, ne le laisserait supposer. En tenant compte de la dette publique (8 % et 17 % du PIB en 1997 et 2002 respectivement) et de la dette commerciale extérieure à court terme (soit 1 % du PIB en 1998), le risque financier global chinois peut encore être considéré comme gérable, étant donné les taux de croissance actuels. Cela explique pourquoi la Chine continue à jouir d'une stabilité financière malgré son niveau élevé de créances douteuses. Cet article indique également que la bonne politique pour accélérer la réforme des banques et des entreprises d'État est de maintenir les créances douteuses dans leurs bilans et non de les « faire passer » sur les comptes du gouvernement.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+