Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Restructuration internationale et diversification, le cas du risque-crédit

Jean Dermine Professeur d'économie bancaire et de finance, INSEAD (Fontainebleau). Contact : Jean.DERMINE@insead.edu.


Douze ans après la création du marché unique Européen, les fusions bancaires transfrontalières sont encore rares. Les arguments avancés sont la difficulté de fusionner les cultures de chaque pays, et le faible potentiel de réduction des coûts opérationnels. Un argument supplémentaire est discuté dans cet article, la diversification internationale du risque-crédit. En cas de forte récession économique dans un régime à monnaie unique, la diversification du risque sera bienvenue. Finalement, l'importance du choix de structure juridique et les avantages d'une Societas Europaea sont mis en évidence.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+