Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Les fondements de la rotation sectorielle des portefeuilles

Jean-Pierre Berdot
Jacques Léonard
Daniel Goyeau
Bertrand Villeneuve Université Paris-Dauphine. Contact : bertrand.villeneuve@dauphine.fr.


La littérature récente sur la logique de sélection de portefeuille illustre le rôle devenu prépondérant d'une logique d'arbitrages intersectoriels.
Cet article établit tout d'abord une typologie des secteurs selon leur positionnement par rapport au cycle général d'activité et selon leur degré de sensibilité par rapport au marché. Puis, les auteurs croisent ces deux critères, ce qui conduit ensuite à positionner le cycle de la valorisation sectorielle et de l'investissement de portefeuille par rapport au cycle général d'activité réelle.
Cette analyse est appliquée au marché français des actions en rapport avec la conjoncture économique française, sur la période 1994-2003. Deux ensembles de secteurs particulièrement stratégiques sont alors identifiés :
- des secteurs en avance sur la conjoncture, donc plus risqués, et plus sur-performants en phase haussière du marché ;
- des secteurs en retard sur la conjoncture, donc moins risqués et plus sur-performants en phase baissière du marché.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+