L'assurance retraite

Alain de Saint-Martin


La passion des débats a parfois conduit à opposer la notion de retraite, assimilée à une solidarité d'ordre public, et celle d'assurance, souvent réduite aux intérêts financiers des fonds de pension.
Un rapide retour historique rappelle utilement que les techniques et institutions de l'assurance ont au contraire joué un rôle majeur dans la gestion du risque vieillesse et que leur efficacité a été déterminante dans la réussite de la Révolution Industrielle et l'émergence de la notion de retraite. L'analyse de la crise des systèmes existants confirme par ailleurs que celle-ci relève avant tout d'une problématique d'adaptation des techniques de gestion du risque de longévité au contexte contemporain. Le besoin de financement des retraites futures et les réformes convergentes mises en œuvre ouvrent un large champ aux assureurs. Pour capter ce marché encore virtuel, ils devront relever d'importants défis techniques, financiers, marketing et commerciaux, tâche qui requiert un cadre réglementaire cohérent au niveau européen.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+