Les nouvelles normes comptables IAS

Charles Vincensini


Bien que l'année 2005 soit celle de la conversion des comptes aux nouvelles normes, ces dernières font encore l'objet de discussions, de difficultés d'application et de modifications. L'assurance fait figure de mauvais élève, puisqu'elle « bénéficie » d'une mesure dérogatoire de l'IASB. La mise en application de la norme sur les passifs est remise à plus tard, lors d'une deuxième phase fixée approximativement en 2007. Diverses raisons expliquent cette situation particulière. Le dogmatisme des objectifs, principes et méthodes s'appuie sur des présupposés qui sont loin d'être des évidences. Aussi, le marché de l'assurance s'est-il placé dans une position d'attente, d'ailleurs encouragée par l'existence des deux phases de mise en place des IFRS. L'auteur s'interroge alors sur la capacité de la "juste valeur des passifs" à apporter la réponse à ces nombreux problème ; sur les issues envisageables ?

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+