Diversification sectorielle : les assureurs mis au défi

Sébastian Schich Administrateur principal, Division des marchés financiers, Direction des affaires financières et des entreprises, OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Contact : Sebastian.SCHICH@oecd.org.Le présent article s'inspire en partie des résultats de l'enquête OCDE/CE présentée dans les travaux de Schich et al. (2017). Les opinions exprimées et les arguments employés dans cet article ne reflètent pas nécessairement la position officielle de l'OCDE ou des gouvernements de ses États membres.


Cet article décrit l'environnement des années 2000 au sein duquel les institutions financières avaient grand besoin de diversification. Il pose également la question de l'étendue des recettes de la diversification réalisées dans les grands groupes financiers. Il montre ainsi qu'aussi bien les groupes à dominante bancaire que ceux à dominante assurancielle continuent à être fortement concentrés sur leur activité première. De plus, l'importance relative de cette activité dans leurs revenus a également augmenté durant cette période. Dans le même temps, il n'existe que peu d'exemples dans lesquels des groupes financiers connaissant des difficultés dans leur activité de base, ont obtenu un soutien de la part de leurs activités annexes. Ainsi, cet article ne fournit qu'un soutien limité à l'hypothèse selon laquelle les groupes financiers ont bénéficié de la diversification de leurs activités durant la récente crise financière.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+