La convergence vers le "Market based system" : une vue de l'esprit ?

Dhafer Saïdane Auteur correspondant, université de Lille, EQUIPPE et SKEMA Business School. Contact : dhafer.saidane@univ-lille3.fr et dhafer.saidane@skema.edu.


La déréglementation financière a alimenté un débat en Europe et aux Etats-Unis entre les partisans et les opposants de la thèse de la convergence des systèmes financiers. L'idée d'un processus de mutation structurelle faisant une plus large place au Market based system est favorisée par l'image d'une désintermédiation croissante. Or cette désintermédiation ne fait pas l'unanimité pour des raisons de modes de calcul du taux d'intermédiation mais aussi parce que les grands groupes bancaires internationaux et multispécialisés dominent le paysage financier. L'industrie financière mondiale ne serait donc pas en train de converger vers le Market based system. À défaut d'une convergence des systèmes financiers vers un modèle unique de type "anglo-saxon", n'existerait-il pas plutôt aujourd'hui des systèmes spécifiques à chaque pays dont les caractéristiques dépendent du niveau des restructurations, de la taille et du degré de concentration de leur appareil bancaire ?

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+