Le marché de Paris à la mémoire courte !

Jean Matouk Professeur d’Université honoraire
Jean-Louis Monino
Jean-Michel Bonvin


Cet article tente de déterminer la nature, gaussienne ou chaotique, du marché de Paris à l'aide des coefficients de Hurst, de kurtosis et des exposants de Lyapunov. Avant de présenter cette analyse, les auteurs mènent une brève réflexion théorique sur les mécanismes qui président à la formation des cours. Les auteurs concluent que la série n'est pas gaussienne, ce qui invalide toutes les techniques de gestion fondées sur cette hypothèse. Selon cette étude, le chaos serait alors déterministe et le marché pourvu d'un attracteur.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+