Modèles de mesure du risque opérationnel : quelle convergence dans les banques ?

Duc Pham-Hi


Les grands groupes bancaires ont investi dans la construction de modèles pratiques permettant de mesurer l'étendue du risque opérationnel dans le respect des orientations de l'Accord Bâle II. Des facteurs historiques et techniques ont d'abord entraîné des divergences dans la conception même de ces modèles, mais les difficultés et contraintes pratiques induisent actuellement une convergence des architectures et des modes de calcul. L'examen en détail des mises en oeuvre révèle encore de nombreuses différences qui compliquent la tâche des superviseurs nationaux.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+