Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Construire la relation (positive) entre performance sociétale et financière sur le marché de l'ISR : de la performation à l'autoréalisation ?

Jean-Pascal Gond *** Professeur, directeur d'ETHOS (The Centre for Responsible Enterprise), City, University of London, Royaume-Uni. Contact : Jean-Pascal.Gond.1@city.ac.uk.


Cet article étudie l'interaction entre performance sociétale et financière comme une construction sociale sur les marchés financiers. Les processus de cadrage des croyances, quant au lien entre PSE et PF, peuvent être analysés en s'appuyant sur la perspective néo-institutionnaliste et sur la notion de performativité développée par Callon (1998). De plus, la diffusion de ces croyances et comportements peut contribuer à la construction réelle d'une relation entre PSE et PF, du fait de mécanismes auto-réalisateurs. Ces idées permettent de recadrer théoriquement le débat sur le lien entre PSE et PF en proposant un nouveau modèle décrivant les processus performatifs aux travers desquels les acteurs construisent la relation positive entre PSE et PF, conduisant à sa potentielle auto-réalisation sur les marchés financiers. Le cas de l'investissement socialement responsable est utilisé pour illustrer ce modèle.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+