Le financement du développement urbain dans les pays émergents : des besoins et des paradoxes

Thierry Paulais Responsable de la Division du développement urbain, AFD


Cet article veut mettre en lumière certains des mécanismes qui limitent, dans les pays émergents, la montée en puissance des financements privés dans le secteur urbain et plus spécialement l'implication des collectivités locales comme acteurs financiers directs. Après un rappel sur les estimations des besoins en investissements (le volume du marché) il présente les mécanismes courants de financement, suivis d'exemples de véhicules financiers récemment créés. Il propose enfin des éléments de lecture du secteur à partir, non plus de l'offre, mais de la demande, c'est-à-dire des réalités du marché et des intérêts des différents acteurs.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+