Financement des retraites par capitalisation et équilibre des systèmes financiers : le cas du Royaume-Uni

Christine Lagoutte


Les fonds de pension britanniques se caractérisent par un fort enracinement culturel, une fiscalité et une réglementation avantageuse et un poids économiques important. La forte baisse des actions au début des années 2000 n'a pas été sans conséquence sur leurs performances, la stratégie de choix des actifs et les difficultés actuelles et potentielles liées à la satisfaction des engagements à l'égard des adhérents. Les fonds de pension tendent à se désengager des actifs risqués, voire à s'orienter vers un système à cotisations définies. La présente analyse relative à la gestion de portefeuille de 4 grands fonds de pension publics à prestations définies, conclut qu'il existe une déconnexion entre la richesse relative du fonds et l'allocation en actions. A l'aube des départs massifs à la retraite des baby boomers, de telles conclusions laissent supposer qu'on n'assistera pas dans les années prochaines à des ventes intensives d'actions.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+