Le besoin d'Europe

Jean-Claude Juncker Premier ministre du Luxembourg


À l'heure où l'Union européenne vit une crise profonde, le besoin d'Europe reste aussi actuel aujourd'hui qu'il y a cinquante ans. Ce besoin existe aussi bien dans la « politique interne européenne » que dans la « politique extérieure européenne ». En tant que moteur de l'intégration européenne, le Marché unique dont l'édification se veut la concrétisation des quatre libertés de base du Traité de Rome - la libre circulation des biens, des services, des travailleurs et des capitaux - s'est essoufflé au cours des dernières années. Il convient donc de le réhabiliter à travers un effort de pédagogie et de démystification pour le parfaire et en combler les lacunes notamment dans les domaines des services, des marchés financiers et de l'énergie. Il faut aussi sortir l'Europe sociale de son état embryonnaire.
Le dépassement de la crise actuelle réside dans la capacité éventuelle des gouvernants à convaincre à nouveau une large majorité des Européens que la valeur ajoutée offerte par l'Europe a des retombées réelles pour tous ses citoyens.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+