La construction européenne au-delà de l'économie

Catherine Lalumière


Dans son essence, le projet européen contenu dans le Traité de Rome se présente d'abord comme un grand projet économique avec ses prolongements monétaires et financiers. Les apports des traités ultérieurs ont donné plus de consistance à ce projet dans d'autres domaines : les questions sociales, l'environnement, la culture, la politique étrangère, la défense, … sans en altérer profondément la nature économique. Ceci conduit à une montée de la désaffection à l'égard de la construction européenne dans les opinions publiques qu'il faut contenir et inverser pour éviter de graves conséquences. La voie d'y parvenir consiste en un « retour aux sources » du projet européen en s'inspirant des idéaux qui animaient ses pères fondateurs.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+