Les nouveaux modes de protection de l'épargne

Jacques Delmas-Marsalet Directeur général adjoint de la Caisse des dépôts


Étant l'une des préoccupations centrales des régulateurs financiers, la protection de l'épargne des ménages appelle de nouveaux modes pour mieux accompagner les évolutions des formes d'épargne et notamment le développement de l'épargne à risque désintermédié qui génère un besoin croissant d'information et de conseil. De ce point de vue, la situation en France comme dans d'autres pays européens, n'est pas pleinement satisfaisante. Elle devrait être sensiblement améliorée par l'application des dernières directives européennes sur l'intermédiation en assurance et sur les marchés d'instruments financiers qui renforcent sensiblement les devoirs d'information et de conseil des intermédiaires.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+