L'autorité de régulation des marchés financiers en France : entre État et marché

Sabri Boubaker
Florence Labégorre


En France, le régulateur a été chargé par l'État de veiller à la bonne information des investisseurs. Il ne dispose toutefois en la matière ni des moyens, ni de la légitimité a priori du législateur. Comment parvient-il alors à imposer ses exigences informationnelles ? Nous mettons à jour, à travers une étude documentaire, les fondements historiques, institutionnels et sociologiques de l'autorité du régulateur. Les résultats semblent indiquer que l'indépendance croissante du régulateur vis-à-vis de l'État et sa proximité grandissante à l'égard du marché fragilisent respectivement sa légitimité politique et juridique.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+