Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

De la délocalisation à la relocalisation : une évolution fatale ?

Charles-Albert Michalet


Les délocalisations ont provoqué une vive inquiétude dans l'opinion depuis quelques années. Pourtant, le phénomène de l'IDE qui est leur vecteur principal n'est pas nouveau. L'article analyse les différentes formes prises par les délocalisations à travers l'évolution de la stratégie des firmes : délocalisations pour l'accès aux marchés («filiales-relais »), pour minimiser les coûts par la sous-traitance ou les « filiales-atelier », délocalisation au sens strict, externalisation. Les structures organisationnelles se modifient simultanément : de verticales, elles deviennent horizontales. D'industrielle, la logique de la délocalisation devient de plus en plus financière. La poursuite de cette dynamique pourrait conduire à terme à une totale relocalisation des activités manufacturières et de services du Nord vers le Sud. Les données empiriques pour les pays de l'OCDE montrent que l'impact des délocalisations est encore modeste.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+