Réduire le « malendettement » : quelques propositions

Michel Philippin


Facteur d'exclusion sociale et financière, le non-accès au crédit à la consommation pour certaines catégories de ménages a été le résultat en France d'une réglementation élaborée au nom de la protection du consommateur et trop soucieuse d'éviter le surendettement. Cette situation a un impact sur les capacités de croissance économique. La comparaison par rapport aux autres pays européens plaide pour une extension de l'accès à ce type de crédit à l'ensemble de la population selon des formes et des mécanismes appropriés qui passent par une réforme de la réglementation.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+