Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

L'hétérogénéité du comportement de contrôle des investisseurs institutionnels français

Noura Ben M’Barek


Malgré l'augmentation de leurs détentions en capital, les investisseurs institutionnels n'exercent pas systématiquement un contrôle actif des entreprises en portefeuille. Cette recherche a pour objet de contribuer à mieux comprendre le comportement de contrôle des institutionnels français. L'étude se base sur deux méthodologies complémentaires l'une qualitative et l'autre quantitative. L'analyse des données montre que les investisseurs institutionnels français, bien qu'ils soient globalement des actionnaires passifs, n'affichent pas pour autant un comportement de contrôle homogène. Par rapport aux deux thèses de l'activisme et de passivité des institutionnels avancées par la littérature, cette étude permet de dresser une typologie plus fine de l'attitude de contrôle des investisseurs institutionnels en identifiant quatre profils de comportement : un comportement d'influence, un comportement financier pur, un comportement de soutien des dirigeants pour éviter des conflits d'intérêts et un comportement actif.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+