Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Venture capital et PME

Philippe Jurgensen


Le venture capital est, par l'apport de fonds propres aux jeunes entreprises innovantes, un
élément crucial de compétitivité économique. Malheureusement, les investisseurs en
non-coté ont une préférence marquée, en France comme en Europe, pour les LBO - qui
représentent plus de 80 % de leurs investissements ; le capital-développement ne reçoit
qu'un dixième des apports et le véritable capital d'amorçage à peine 5 %, et la tendance est
à la baisse en proportion malgré une croissance en valeur absolue. La crise financière n'a rien
arrangé... Pour ranimer les vocations de véritables capitaux-risqueurs, trois éléments sont
nécessaires : des accompagnateurs, des possibilités de sortie en Bourse et des incitations
fiscales. Ces efforts devraient aider les investisseurs privés à se réintéresser davantage à
l'aspect le plus créatif et le plus noble de leur métier.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+