Les risques sociaux des LBO : un point de vue syndical

Gaby Bonnand
Emmanuel Mermet


Les LBO sont un outil de prise de contrôle des entreprises qui s'est développé avec la
financiarisation de l'économie. Le cash flow de l'entreprise visée permet alors de payer les
intérêts de la dette contractée par le fonds de LBO, donc de financer l'effet de levier. Ceci se
traduit parfois par une restructuration de l'entreprise, menant à une rupture du contrat
implicite avec les travailleurs (intensification du travail), voire la rupture des contrats de
travail (plans sociaux). Bien que le nouvel environnement financier (crise des subprimes)
devrait ralentir leur progression, la CFDT souhaite que se développe un nouveau rapport
salarial entre salariés, dirigeants et actionnaires. Cela nécessite donc de repenser l'action
syndicale mais aussi de développer la sensibilité sociale des fonds d'investissement notamment
via la RSE.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+