Système bancaire et risque private equity/LBO

Danièle Nouy Secrétaire général, Autorité de contrôle prudentiel (ACP).


Les banques françaises ont accompagné l'essor du marché domestique et européen du
capital-investissement au cours des dernières années et sont devenus des acteurs incontournables
de la sélection et de l'organisation des principales opérations de LBO, ainsi que de
leur financement. Le contexte actuel de la crise financière met en lumière, s'il en était
besoin, les sources de risques que représente cette activité pour le secteur bancaire. Après
avoir rappelé les caractéristiques de la technique du LBO et présenté le rôle des banques
françaises sur ce marché, cet article analyse les divers risques qui sont attachés à cette activité.
Il présente enfin les caractéristiques du nouveau cadre réglementaire Bâle II et les avantages
qui en sont attendus, s'agissant notamment de la mise en place d'une mesure plus fine des
risques encourus et d'une exigence accrue en matière de publication par les banques
d'informations en vue de favoriser la discipline de marché.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+