Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Conseils aux pays émergents sur la crise actuelle : quoi de neuf ? qu'est-ce qui a changé ? pourquoi ?

Marcos Chamon
Christopher Crowe
Atish R. Ghosh
Jun Kim
Jonathan D. Ostry


La politique de conseils du FMI aux pays émergents pendant cette crise a été différente de celle des crises précédentes. Mais ces différences sont principalement dues aux changements de circonstances. De nombreux pays émergents vivent la crise comme un choc totalement exogène : les fondamentaux intérieurs sont solides et des institutions améliorées facilitent un assouplissement discrétionnaire et crédible des politiques économiques. Les recommandations du FMI pour ces pays ont donc été assez proches de celles prodiguées en l'absence de crise, mettant l'accent sur des politiques contra-cycliques quand cela était possible. Certains de ces pays ont également bénéficié de nouvelles procédures de prêts qui permettent de restaurer la confiance en cas de crise. Toutefois, pour les pays dont les vulnérabilités intérieures sont importantes, les recommandations plus traditionnelles du FMI - réductions des déséquilibres extérieurs combinées à des politiques d'austérité et des réformes structurelles ciblées - sont apparues indiquées, même si l'augmentation des modalités de prêts et de ressources peuvent permettre à ces pays une mise en oeuvre des ajustements nécessaires à des coûts inférieurs en termes d'impact économique et social.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+