L'information financière des salariés

Pierre Ferracci
Mustapha Omari


L’article analyse l’information financière disponible pour les salariés et considère qu’elle demeure inadaptée. Elle néglige leurs besoins spécifiques (l’activité et la performance de l’entité mais également sa pérennité)

L'article analyse l'information financière disponible pour les salariés et considère qu'elle demeure inadaptée. Elle néglige leurs besoins spécifiques (l'activité et la performance de l'entité mais également sa pérennité) et fait peu de cas de l'impératif d'appropriation par les salariés des indicateurs financiers. En effet, l'information financière souffre d'une prédominance de la valeur actionnariale et d'une vision court-termiste, au détriment de la valeur partenariale et de la création de valeur à long terme. Le cadre des normes IFRS aggrave cette situation en négligeant des éléments utiles aux salariés, à l'exemple de la valeur ajoutée et de son partage entre les différentes parties prenantes.
L'article plaide ainsi pour un champ de reporting financier élargi et propose un nouveau levier pour asseoir une meilleure gouvernance des entreprises : la nomination d'administrateurs salariés dans toutes les sociétés cotées ou de plus de mille salariés.
Classification JEL : G34, J50, M12.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+