Les mesures d'adaptation des politiques monétaires non conventionnelles et les difficultés liées aux stratégies de sortie

Pierre Gruson * Professeur de finance, Kedge Business School Bordeaux. Contact : pierre.gruson@kedgebs.com.


Les banques centrales des pays développés ont engagé des mesures de politique monétaire non conventionnelle pour enrayer les faillites bancaires et apporter une solution à la crise financière. Cet article se propose d’étudier les adaptations par zone

Les banques centrales des pays développés ont engagé des mesures de politique monétaire non conventionnelle pour enrayer les faillites bancaires et apporter une solution à la crise financière.
Cet article se propose d'étudier les adaptations par zone monétaire aux situations spécifiques (assouplissement des conditions et des supports de refinancement), d'évaluer les conséquences directes et indirectes de ces politiques (impact sur les comptes des banques centrales), avant d'étudier les difficultés qui vont accompagner le rythme et les modalités des stratégies de sortie pour le démantèlement des mesures transitoires et l'abandon des politiques de taux zéro. Il s'agit des anticipations d'inflation, du retour des marchés financiers à un équilibre spontané, des conflits avec la politique budgétaire.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+