Il est toujours préférable d'avoir les mains libres

Charles Wyplosz Institut de hautes études internationales et du développement, Genève ; Centre for Economic Policy Research (CEPR), Londres. Contact : charles.wyplosz@graduateinstitute.ch.
David Begg


Cet article examine le rôle de la politique des taux de change dans des pays où la transition est désormais fermement établie. En particulier, nous étudions la stratégie de sortie pour les économies en transition qui s'étaient auparavant appuyées sur le taux de change comme principal ancrage nominal. Tout d'abord, nous décrivons le contexte du problème de sortie et les problèmes associés. Puis nous indiquons comment ce problème pourrait en principe être résolu. Enfin, nous examinons les données réunies dans trois grands - mais très différents - pays en transition : la Pologne, la République tchèque et la Hongrie. Notre objectif est d'analyser les coûts et avantages associés à chacune de ces différentes méthodes de sortie du régime initial des taux de change

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+