L'insuffisance de l'explication légale pour rendre compte des difficultés de la transition russe en matière de "corporate governance"

Mathilde Mesnard


Il est facile de rendre compte des manifestations de l'échec de la corporate governance russe. En revanche, peu d'études permettent d'analyser les mécanismes ayant conduit à cet échec. Une première interprétation a été le recours à l'explication légale. Notre article s'attache à montrer l'insuffisance de cet argument. Nous exposons, tout d'abord, cet argument tel qu'il s'est développé récemment dans la littérature, en mettant en évidence ses enjeux théoriques. Puis nous analysons les principales difficultés légales de la transition russe, ainsi que les origines de ces difficultés. Pour ce faire, nous faisons le point sur les évolutions légales, puis nous exposons les principaux obstacles à un développement légal satisfaisant. Nous mettons enfin en évidence les particularités de la Russie en matière juridique ainsi que les déterminants de ses difficultés légales.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+