Qui a peur des fonds souverains ?

Christopher Balding


L'indépendance des fonds souverains répond à des objectifs bien précis des économies dépendantes des matières premières et représentent des défis pour les pays qui sont les cibles de leurs investissements. Les sorties rhétoriques de leurs adversaires obscurcit la question de l'égalité de traitement, qui est la clé de voûte du système économique international. Les responsables politiques doivent s'efforcer de répondre aux fonds souverains dans le cadre du principe d'égalité de traitement et les universitaires doivent effectuer des comparaisons pertinentes de leurs comportements d'investissement plutôt que des déclarations invérifiables sur leurs motivations de profit.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+