Fonds souverains et finance islamique

Renaud Bouchard


Les fonds souverains sont devenus avec la finance islamique des sujets d'une popularité croissante ces dernières années. Les fonds souverains sont des fonds d'investissement gérés par les États et utilisés, dans la plupart des cas, pour acquérir des actifs à l'étranger. Un changement fondamental dans la finance mondiale et un basculement du pouvoir d'investissement des pays occidentaux vers les pays du Moyen-Orient et d'Asie de l'Est ont mis en lumière les liens entre fonds souverains et finance islamique avec la montée en puissance des fonds émanant des pays du Golfe, qui ont comblé avec succès les insuffisances des banques d'investissement au moment où l'on passe d'une crise de liquidités à une crise de solvabilité, voire de faillites bancaires. Cet article analyse la finance islamique en tant que nouveau paradigme, d'une part, et en tant que système transitionnel de l'action économique, d'autre part.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+