Fonds souverains : quelle stratégie pour la France ?

Alain Demarolle


La montée en puissance des fonds souverains est un phénomène irréversible. En effet, elle résulte de deux tendances lourdes : l'augmentation du prix des matières premières, et le caractère structurel d'excédents de balance courante. De même, l'apparition des fonds souverains comme investisseurs de premier plan et notamment comme actionnaires significatifs des grandes sociétés occidentales est la conséquence logique de la diversification de leurs actifs. L'enjeu pour la France est donc d'évaluer sans a priori ce phénomène, afin de tirer le meilleur parti, pour son économie et ses entreprises, d'un processus qui n'en est encore qu'à ses débuts.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+