Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Origines éthiques de la crise financière

Elie Chamma Président-directeur général, Sedec Finance.


Pour Élie Chamma, président-directeur général de Sedec Finance, de confession juive, l’origine de la crise est l’homme lui-même. On a oublié que, livré à lui-même, dans son état non construit, il avait un penchant inné

Pour Élie Chamma, président-directeur général de Sedec Finance, de confession juive, l'origine de la crise est l'homme lui-même. On a oublié que, livré à lui-même, dans son état non construit, il avait un penchant inné pour le mal. La société a dilué toutes les valeurs du passé en faveur de valeurs théoriques universalistes égocentriques et non contraignantes, puisque l'homme serait bon naturellement. Avec l'explosion des droits, sans devoirs, l'homme ne craint
plus la contrainte. Le monde financier a perverti son modèle économique, il n'a pas su faire face à la mondialisation ; les gardiens ont péché eux aussi. Ils ont laissé se développer des départements d'ingénierie financière devenus incontrôlables, créant des « bombes financières nucléaires ». L'auteur reste pessimiste : la stratégie de contrôle actuelle ne traite que les symptômes, pas les racines du problème : si l'on reprend une réglementation du type Glass-Steagall Act, on achètera cependant peut-être cinquante ans de répit.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+