REF 142 juillet 2021
L’avenir de l’intermédiation financière
366 pages à partir de
24 €

L’intermédiation financière européenne et la monnaie sortiront profondément remodelées des transformations en cours, dont la crise de la Covid-19 constitue un facteur d’accélération.

En savoir plus...

REF 141 juillet 2021
La dette dans les pays émergents et en développement
336 pages à partir de
24 €

Si la crise sanitaire actuelle donne au sujet une acuité particulière, l'endettement des PVD est déjà un problème pendant depuis plusieurs années. Pour se développer les pays ont besoin de capitaux que l'épargne domestique peine à leur fournir. Ils recourent donc au financement externe, majoritairement sous forme de dettes. Or les années passées ont montré que cette dépendance aux capitaux des pays développés pouvait également être une source de risques significatifs.

Ce numéro aborde les différents aspects de cette problématique en dressant un état des lieux de l'endettement de ces pays, niveau et structure de cet endettement, contributions des pays développés. Une partie est aussi consacrée à la résolution des situations de non-soutenabilité.

En savoir plus...

REF 139-140 février 2021
L'économie, la finance et l'assurance après la Covid-19
317 pages à partir de
42 €

Ce numéro de la Revue d’Économie Financière est réalisé en collaboration avec la revue Risques et examine les réactions à la crise de la Covid-19. Il brosse un large panorama des conséquences pour les entreprises, pour le secteur bancaire et l’assurance ou la gestion d’actifs. Il examine aussi les conséquences en matière de politiques économiques et les bouleversements apportés par la crise à la compréhension de l’économie globale. Les conséquences géopolitiques et les enseignements de l’histoire des pandémies sont aussi abordées dans ce numéro exceptionnel réunit trente-huit contributions académiques, mais aussi des analyses réactions des opérateurs financiers bancaires, de gestion d’actifs et d’assurance.

  

En savoir plus...

REF 138 décembre 2020
Finance climatique
354 pages à partir de
24 €

Ce numéro de la Revue traite d'une branche de la finance en pleine expansion, la finance climatique. Sous la pression des évènements, la finance a en effet fortement et rapidement évolué ces dernières années, en intégrant la nécessité de tenir compte des conséquences climatiques des différents modes de financement. Ce numéro de la Revue propose un aperçu très complet des modifications à l'œuvre dans le secteur de la finance et de leurs évolutions récentes. Les principales interrogations et pratiques nouvelles sont passées en revue, de la mesure et du contrôle du risque à la pratique des banques centrales et des gestionnaires de portefeuille, en passant par la question des indicateurs et celle du comportement des entreprises et des investisseurs

En savoir plus...

REF 137 octobre 2020
40 ans de libéralisation financière
378 pages à partir de
24 €

Ce numéro de la Revue propose un bilan de la déréglementation financière, initiée aux Etats-Unis et au Royaume-Uni il y a environ quarante ans. Celle-ci fait alors tomber les nombreuses réglementations qui corsetaient le système financier et vise à accroître l'efficacité du système économique en proposant un modèle reposant plus largement sur le financement de marché. Deux parties du numéro sont consacrées aux différentes motivations et formes de ce mouvement dans les principales économies ainsi qu'aux modifications de comportements des différents agents économiques qu'il a entraînées. Une troisième partie traite des crises financières qui ont suivi et des nouvelles régulations mises en place. Enfin, une quatrième partie est consacrée aux impacts spécifiques de ces réformes sur les flux de capitaux internationaux.

En savoir plus...

REF 136 avril 2020
La finance méditerranéenne
452 pages à partir de
24 €

Les systèmes financiers des pays du sud et de l'est de la Méditerranée sont hétérogènes à l'image de leurs situations géopolitiques. Les économies de cette vaste zone sont très peu reliées entre elles, y compris dans des parties paraissant plus homogènes comme le Maghreb. Le numéro de la Revue traite et analyse cette grande diversité. Après avoir tiré le constat de l'hétérogénéité, il met en évidence une caractéristique commune des ces systèmes, la prédominance du financement bancaire et la grande faiblesse des autres modes de financement. Enfin, il dessine les contours des améliorations possibles parmi lesquelles l'inclusion bancaire est prioritaire.

En savoir plus...

Chronique d'histoire financière juillet 2021
Les chocs d'incertitude peuvent-ils contribuer à expliquer la Grande Dépression aux États-Unis ? Une approche par la décomposition historique

Revue d'économie financière 141

Que les années 1930 aient été une période d'incertitude ne fait aucun doute. De nombreuses explications à la Grande Dépression des années 1930 ont été avancées, mais en dépit des multiples études consacrées au sujet, beaucoup de questions restent en suspens. Le consensus s'est largement établi autour d'une vision axée sur des ratés monétaires et des faillites bancaires. La Federal Reserve (Fed) a durci sa politique à la fin des années 1920, afin de faire éclater la bulle boursière qui s'était développée avant d'échouer à prévenir les vagues de faillites bancaires qui ont aggravé le déclin économique. La reprise a commencé lorsque le dollar américain a été dévalué par rapport à l'or en 1933 et que la politique monétaire est devenue expansionniste.Toutefois, l'incapacité de la Fed à empêcher les faillites bancaires pose tout de même la question suivante : pourquoi tant de banques ont-elles fait faillite en premier lieu ? Bien que la Fed ait abaissé son taux d'escompte, peu de b

Lire la suite...

Chronique d'histoire financière février 2021
Fermetures d'écoles, épidémies et niveau de scolarité : une perspective historique basée sur l'épidémie
Chronique d'histoire financière décembre 2020
Éducation et finances publiques en Espagne de 1850 à 1965

Revue d'économie financière 138

Tout au long du xixe siècle et jusqu'à la guerre civile de 1936 à 1939, le système éducatif espagnol est étroitement contrôlé, d'abord par l'Église, puis par l'État, et dirigé par la bourgeoisie toute puissante, remplacée à la veille de la Seconde Guerre mondiale par le triomphe du franquisme. Dans ces conditions, comment le système éducatif espagnol est-il parvenu, depuis la constitution de 1812, à sortir d'une inertie commandée par l'existence de sous-systèmes cloisonnés à fonctionnalité et à idéologie différentes ? La réponse à cette question se trouve, semble-t-il, dans la diversité des chocs et des défis que le système éducatif a reçus de l'extérieur. Le premier défi vient de l'accélération de l'évolution vers une éco

Lire la suite...

Chronique d'histoire financière octobre 2020
Les crises bancaires en France pendant la Grande Dépression : une histoire renouvelée

Revue d'économie financière 137

Pourquoi une crise bancaire entraîne-t-elle une crise économique ? Provoque-t-elle toujours un resserrement du crédit ? Les interprétations traditionnelles des relations entre crises bancaires et économiques – fondées sur l'analyse des crises bancaires des années 1930 aux États-Unis – ont souligné le rôle des facteurs monétaires (Friedman et Schwartz, 1963) et non monétaires (Bernanke, 1983). L'effet monétaire consiste dans la réduction de la base monétaire par le gel des dépôts dans les banques en faillite ; l'effet non monétaire met en exergue l'augmentation du coût de l'intermédiation en raison de l'asymétrie de l'information plus forte à laquelle les entreprises font face lorsqu'elles nouent des relations avec de nouvelles banques à la suite de la faillite de leur banque traditionnelle. La

Lire la suite...

Chronique d'histoire financière avril 2020
Faire appel à l'histoire pour mettre au jour les causes et les conséquences de l'assurance dépôts

Revue d'économie financière 136

L'assurance des passifs bancaires a commencé sous la forme d'une expérience américaine menée dans six États des États-Unis au cours de la première moitié du xixe siècle. En 1860, ces six expériences locales de garantie des dépôts avaient toutes disparu. Une seconde vague de huit expériences similaires a vu le jour dans ce pays au début du xxe siècle et, là encore, toutes ces expériences avaient disparu en 1930. En 1933, après cinquante années de tentatives ratées et à la suite de l'effondrement de ces huit systèmes locaux d'assurance dépôts, un système fédéral de garantie des dépôts a été adopté aux États-Unis. L'assurance des dépôts bancaires est demeurée une expérience politique américaine exceptionnelle et controver

Lire la suite...

Recension janvier 2020
L'économie de l'intelligence artificielle

Revue d'économie financière 135

L'intelligence artificielle (IA) fait l'objet d'un nombre croissant de publications qui ont contribué à forger dans l'opinion publique une nouvelle « mythologie digitale » suscitant à la fois des espoirs (tech for good) et des craintes (tech for worst). Les progrès de l'IA font espérer une relance de la consommation, une croissance de la productivité dans la plupart des métiers, une meilleure gestion des risques, mais font parallèlement craindre la destruction massive d'emplois dans les pays développés, une large reconversion des compétences, un creusement de la fracture numérique au sein du corps social et, plus largement, une transhumanisation de la société (Bostrom, 2017). La plupart des observateurs – praticiens, universitaires, usagers – conviennent que l'IA est le levier de la « 3e transformation de l'histoire é

Lire la suite...

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+