REF 127 décembre 2017
Finance et croissance
370 pages à partir de
24 €

Ce numéro de la Revue d’Économie Financière examine la nature du lien entre finance et croissance à l’aune des enseignements tirés de la crise et de la relative instabilité de cette relation. Les différents articles cherchent notamment à combler les lacunes qui subsistent dans notre compréhension du rôle de la finance et de ses interactions complexes avec l’économie réelle et visent, pour la plupart, à tenter de concilier les deux cadres analytiques traitant des effets long terme et court terme de la finance sur la croissance.

En savoir plus...

REF 126 octobre 2017
L'industrie de l'assurance et ses mutations
312 pages à partir de
24 €

Ce numéro propose au lecteur un état des lieux très complet de ces mutations en cours dans l’industrie de l’assurance, au niveau mondial. Il présente d'abord la situation de l’assurance dans les grandes zones géographiques, puis aborde en détail les évolutions en cours, en particulier l’émergence de nouveaux risques, ainsi que les réponses qui peuvent y apportées par les différents acteurs.

En savoir plus...

REF 125 avril 2017
L'Europe après 60 ans
329 pages à partir de
24 €

Pour célébrer le 60e anniversaire du traité de Rome et le 25e anniversaire du traité de Maastricht, la Revue d’économie financière dresse le bilan des réalisations en matière financière, propose le témoignage de grands acteurs et s’interroge sur l’avenir et les réformes nécessaires alors que la finance européenne va être bouleversée par le Brexit.

En savoir plus...

REF 124 décembre 2016
Les systèmes financiers d'Amérique latine
352 pages à partir de
24 €

Si les deux décennies précédentes ont vu la situation économique s’améliorer en Amérique latine, la conjecture actuelle est morose. Ce numéro analyse le processus de mutation en cours, en propose des explications et des conséquences, identifie les points communs entre les pays et met en relief certaines spécificités nationales.

En savoir plus...

REF 123 octobre 2016
La recomposition des systèmes financiers
356 pages à partir de
24 €

Après un entretien avec François Villeroy de Galhau, ce numéro évoque la capacité du système financier à canaliser l’épargne vers les investissements, puis l’évolution du système financier international suite à la crise des années 2000 avant de se pencher sur l’équilibre à trouver entre intermédiation et marchés et sur les limites d’une extension des financements de marchés. Une autre solution pourrait venir de nouvelles formes d’intermédiation, objets d’étude de la dernière partie.

En savoir plus...

REF 122 juin 2016
Démographie et finance
310 pages à partir de
24 €

Les évolutions démographiques influencent les grands équilibres économiques et financiers, nationaux et internationaux. Il était donc important pour la Revue d’économie financière de consacrer un numéro à la recherche sur le thème peu traité des interactions entre démographie et finance. Grandes forces démographiques à l’œuvre, enjeux principaux pour les pays développés et en développement, lien avec les inégalités, situation des migrants, tels sont les axes développés dans la revue.

En savoir plus...

Recension décembre 2017
Une revue de la littérature récente sur le nexus finance-croissance après la crise : apports, limites et pistes de recherche

Revue d'économie financière 127

Une question classique en macroéconomie est de savoir si les crises économiques majeures s'accompagnent d'un changement de paradigme à la Kuhn (1962). Une recension de la littérature sur la relation entre finance et croissance tend à suggérer que celle-ci a effectivement connu un changement de paradigme à la suite de la crise financière débutée en 2007. Avant la crise, le nexus finance-croissance faisait consensus, développé à la Banque mondiale par Thorsten Beck et Ross Levine, sur la base des thèses de Schumpeter. Suivant la base de données IDEAS, Beck et Levine ont publié à eux deux pas moins de 45 articles sur la relation finance-croissance pour la période 1991-2016. Par nexus, il fallait comprendre que finance et croissance étaient liées par un nœud de relations simples, solides et établies de manière robuste par la litt&e

Lire la suite...

Chronique d'histoire financière décembre 2017
La Reichsbank : une banque de guerre ?

Revue d'économie financière 127

Un lien fédéral a toujours uni, du moins en théorie, les États de l'Allemagne. De 962 à 1806, ce fut le Saint-Empire romain germanique. Au xviie siècle, les violences de la guerre du Palatinat et l'appétit de gloire de Louis XIV ont entraîné une première apparition du sentiment national allemand, nourri par l'hostilité populaire contre la France. Cette première exaltation patriotique n'était pas très profonde et fut sans lendemain. C'est Napoléon Ier qui provoqua le grand éveil du patriotisme allemand et les aspirations à l'unité. Consciente de son unité morale et intellectuelle, l'Allemagne rougit de l'humiliation à laquelle l'avaient conduit son morcellement et son organisation surannée. Tandis que la Prusse bouleverse son administration, sa structure sociale et son organisation militaire, les philosophes et les poètes adressent de v

Lire la suite...

Chronique d'histoire financière octobre 2017
Fixation des taux de référence : les leçons de la banque de la Renaissance

Revue d'économie financière 126

Plusieurs années se sont écoulées qui nous ont permis de digérer un flot continu de gros titres consacrés à la manipulation du London interbank offered rate (LIBOR, taux interbancaire pratiqué à Londres) et aux enquêtes, aux règlements et aux réformes qui s'en sont suivis depuis 2012. Récemment la banque britannique Barclays a payé à quarante-quatre États américains 100 M$ d'amendes (qui s'ajoutent aux 9,5 Md$ déjà versés à diverses autorités de contrôle par des entreprises financières), tandis que trois banques américaines au moins – JP Morgan, Citigroup et Bank of America – font toujours l'objet d'une enquête. Dans la mesure où le LIBOR sert de base, dans le monde entier, à des produits dérivés et à des instruments de crédit se chiffrant en c

Lire la suite...

Chronique d'histoire financière décembre 2016
L'ouverture financière dans l'histoire : une approche d'économie politique

Revue d'économie financière 124

Tandis que l'économie mondiale poursuit sa reprise à la suite de l'une des plus importantes crises financières de l'histoire, nombreux sont ceux qui voient les germes de la crise dans la nouvelle vague de mondialisation et de libéralisation financière qui déferle depuis les années 1980, soulevant ainsi la question de la durabilité future de la libre circulation des capitaux. Cet article illustre les avantages et les inconvénients ainsi que les défis que présente la mobilité des capitaux, en s'appuyant sur l'expérience de la précédente vague de mondialisation financière – qui a eu lieu au cours des décennies ayant précédé la Première Guerre mondiale – et de son effondrement durant l'entre-deux-guerres. Bien que cet épisode soit maintenant ancien, il nous fournit un cadre d'économie politique permettant de comprendre

Lire la suite...

Recension octobre 2016
Architecture des systèmes financiers et performances macroéconomiques

Revue d'économie financière 123

La crise de 2007, d'abord financière, puis économique et sociale, a mis au jour les criantes déficiences des systèmes financiers, pris dans leur ensemble, à financer des modèles de croissance équilibrés. Ce constat sans appel a constitué une invitation à des évolutions profondes des systèmes financiers. Ces évolutions doivent permettre à l'avenir d'assurer une meilleure allocation du capital et en favoriser l'orientation vers de nouveaux emplois pour ainsi accompagner l'émergence d'un nouveau modèle de croissance, à la fois plus productif et plus durable. La recherche en économie financière n'est pas restée indifférente face au défi que constitue la définition de nouveaux systèmes financiers. C'est ainsi qu'après avoir réfléchi aux réformes du cadre de régulation prudentielle, de nombre

Lire la suite...

Chronique d'histoire financière octobre 2016
Quels enseignements de la panique de 1907 pour l'analyse de la crise de 2008 ?

Revue d'économie financière 123

Les comparaisons historiques ont beaucoup à nous apprendre sur la crise financière de 2008. L'étude de la panique bancaire américaine de 1907 présente notamment quelques similitudes surprenantes avec la crise récente sur le plan de la chronologie des événements, des structures financières et des marchés. Les deux crises ont engendré une série similaire de faillites et de sauvetages bancaires. Dans les deux cas, seules certaines institutions étaient au début couvertes par les structures de prêt en dernier ressort, la Chambre de compensation de New York (New York Clearing House – NYCH) en 1907 et la Federal Reserve (Fed) en 2008. En 1907, les sociétés fiduciaires (trust companies) n'étaient pas membres de la NYCH, tandis qu'en 2008, les banques d'investissement ne pouvaient pas initialement prétendre au soutien de la Fed. De la même façon,

Lire la suite...

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+